Connect Button

.life

Accueil

Bienvenue sur notre boutique en ligne... Achetez de beaux produits qui viennent du Japon !

Your Search Result Will be Shown Here.

No Result Yet

Loading..
View cart

Livraison Gratuite

.Life ♡

AARTUS LOGAN

16 Fév 2022

COMMENTS

BACK TO POST

SHARE

There are not comments yet.

Be the first one to post one!

0comment

Chaque commentaire sera révisé.

Les monuments bouddhiques de la région Horyu-ji

Ces monuments figurent parmi les plus anciens bâtiments en bois du monde. Le temple Horyu-ji est du début du 8ème siècle et le Sai-in a été reconstruit au 7ème siècle.

Il existe aussi une pagode à trois étages, celle du Hoki-in qui date de 706.

Horyu-ji, achevé en 607 sous la commande du prince Shotoku, était dédié à Yakushi Nyorai, le bouddha de la guérison, en l’honneur du père du prince. Le nom complet du temple, Horyu-ji Gakumon-ji, signifie littéralement « Temple d’apprentissage de la loi florissante ». Comme c’est à partir de là que le bouddhisme s’est épanoui et s’est répandu dans tout le Japon sous la protection du prince Shotoku, le temple revêt une grande importance historique. Plusieurs structures, sculptures et artefacts du temple sont répertoriés comme trésors nationaux du Japon.

Les vastes terrains du temple de Horyu-ji sont séparés en deux zones principales, le Sai-in à l’ouest et le To-in à l’est. L’enceinte ouest contient une célèbre pagode antique ainsi que le hall principal, tandis que le côté est abrite la salle octogonale des rêves.

Il y a environ 48 monuments bouddhistes dans la région de Horyu-ji et plusieurs datent de la fin du VIIe ou du début du VIIIe siècle. Les monuments comprennent 21 bâtiments dans l’enceinte est de Horyu-ji, neuf bâtiments dans l’enceinte ouest de Horyu-ji, la pagode de Hokki-ji et 17 monastères et autres bâtiments.

Les trésors nationaux du temple Horyu-ji sont considérés comme une capsule temporelle de l’art bouddhiste japonais des VIe et VIIe siècles. Les fresques et les statues contenues dans le temple, ainsi que son architecture, reflètent une époque importante d’influence bouddhiste au Japon.

Le bouddhisme est arrivé au Japon depuis la Chine via la péninsule coréenne, et la région de Horyu-ji illustre une étonnante adaptation de l’architecture et de l’aménagement bouddhistes chinois à la culture japonaise au cours de cette période dorée d’art et d’influence.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *