Le spécialiste du jardin japonais en France

Le kakemono au Japon

kakemono

Un kakemono japon, plus communément appelé kakejiku, est une peinture ou une calligraphie japonaise sur rouleau montée généralement avec des bords en tissu de soie sur un support flexible, de sorte qu’elle puisse être roulée pour le stockage.

Contrairement aux makimono qui sont destinés à être déroulés latéralement sur une surface plane, un kakémono est destiné à être accroché contre un mur dans le cadre de la décoration intérieure d’une pièce. Il est traditionnellement exposé dans l’alcôve tokonoma d’une salle spécialement conçue pour l’exposition d’objets précieux.

On trouve des exemples d’anciens kakemonos avec le rouleau à main des Spectres Affamés, datant du douzième siècle, et dans le portrait de Shinran (fondateur de la secte bouddhique Jodo ou terre pure), datant de 1310.

Les trois principaux types de rouleaux suspendus kakemono japon sont :

  • Kakemono Shin
  • Kakemono Gyo
  • Kakemono So

Cette classification est encore en usage dans la culture japonaise, notamment dans la création de jardin japonaisLe côté Shin se rattache aux titres et aux personnes d’un rang plus élevé que soi, Gyo renvoie à la personne elle même et aux personnes d’un rang égal, et So est réservé à ceux qui sont d’un rang inférieur.

La robustesse de construction dans toutes les formes d’art pictural japonais, mais spécialement le rouleau suspendu dépend de la compétence du hyogushi (créateur du kakemono), de la qualité de ses matériaux.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.