Le spécialiste du jardin japonais en France

L’art du thé ou cérémonie du thé au japon

art-du-the

La cérémonie du thé japonaise est connue sous le nom de chado ou sado, qui se traduit par « la voie du thé ».

La consommation de thé tire ses origines en Chine et remonte à environ 4 000 à 5 000 ans, mais elle n’a été introduite au Japon que sous la dynastie Tang (618 à 907 après JC) lorsque des moines bouddhistes ont ramené des graines de thé de Chine. Pendant la période Nara au Japon (710-794 après J.-C.), le thé était consommé pour ses propriétés médicinales par les moines et les nobles.

Les moines bouddhistes zen buvaient initialement du thé pour des raisons médicinales et pour rester éveillés pendant leurs longues séances de méditation.

Les trois personnages historiques les plus importants qui ont façonné la culture japonaise du thé sont :

Lors d’une cérémonie du thé japonaise, vous avez besoin d’outils et d’ingrédients de base pour mener à bien le rituel de thé :

  • Matcha
  • Fukusa – Tissu de Soie
  • Chaki ou Usuki – Boîte à thé
  • Chagama – Théière
  • Chashaku – Louche
  • Chawan – Bol à thé
  • Chasen – Fouet à thé

Traditionnellement, le kimono uni et le hakama sont portés par les femmes et les hommes lors des cérémonies du thé, mais de nos jours, la tenue vestimentaire est beaucoup plus tolérée.

Lorsque vous entrez dans le salon de thé, l’hôte vous guidera jusqu’à votre siège. Les invités doivent s’asseoir dans la position seiza (littéralement « assise correcte »). Pour ce faire, placez vos genoux sur le sol et posez vos fesses sur vos talons.

Vous pouvez retrouver du thé vert du japon sur notre boutique en ligne zen !

Bonne dégustation !

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.