Connect Button

.life

Accueil

Bienvenue sur notre boutique en ligne... Achetez de beaux produits qui viennent du Japon !

Your Search Result Will be Shown Here.

No Result Yet

Loading..
View cart

Livraison Gratuite

.Life ♡

AARTUS LOGAN

13 Juil 2022

COMMENTS

BACK TO POST

SHARE

There are not comments yet.

Be the first one to post one!

0comment

Chaque commentaire sera révisé.

Glycine

La glycine est un arbre grimpant remarquable de part sa beauté et son esthétisme saisissant. De nos jours, on le voit un peu partout, en bord de route ou le long d’une façade de maison. Voici comment il est apparu dans nos régions.

La première glycine a été introduite en Europe par un Anglais du nom de capitaine Welbank en 1816. Apparemment, un soir de mai 1816, le capitaine Welbank a été invité à dîner par un riche marchand chinois de Guangzhou (Canton).

Le dîner a eu lieu sous une pergola couverte de glycines en fleurs, que les Chinois appelaient Zi Teng « vigne bleue ». Aucun Européen n’avait jamais vu une telle beauté et le capitaine Welbank a convaincu le marchand de lui donner des semis qu’il a ramenés en Angleterre comme cadeau pour son ami C. H. Turner, de Rooksnet, Surrey.

Une belle Glycine à ashigaka au Japon

Trois ans plus tard, en 1819, la glycine fleurit pour la première fois et à partir de là se répandit rapidement dans de nombreux jardins à travers le vieux continent. En Italie, la Glycine est connue depuis 1840. La glycine est souvent appelée, Glicine, Wistaria ou bien sûr Wisteria.

Trois noms semblent nombreux pour une seule plante, mais chaque nom a sa propre histoire à raconter. En grec, Glicine signifie « plante douce ». Ce nom a été donné à une plante grimpante introduite d’Amérique au début du 700. Cette plante grimpante était en fait la glycine américaine (Wisteria frutescens). Quand, un siècle plus tard, le capitaine Welbank apporta la glycine, mieux connue aujourd’hui sous le nom de Wisteria sinensis, le botaniste Nuttal ne se rendit pas compte que la plante avait déjà été classée et nommée.

Il a donc décidé de la nommer Wistaria en l’honneur du professeur allemand d’anatomie et d’anthropologie Kaspar Wistar. Ce nom, lorsqu’il est prononcé avec un accent anglais, est devenu Wisteria et avec ce nom, il s’est rapidement répandu et est devenu connu comme tel dans de nombreux jardins en Europe. Malgré la reconnaissance de l’erreur, le nom est resté Wisteria.

Wisteria le long d’une habitation sur fond de rosier

Seuls les pays latins comme l’Italie, l’Espagne et la France ont conservé le nom d’origine « Glycine ». Cependant, les Allemands ont inventé un beau nom, ‘Blaue regan’ qui signifie ‘pluie bleue’, et donc avec cela, il a presque retrouvé ses origines, après que tous les Chinois l’avaient appelé à l’origine, ‘Zi Ten’, ce qui signifie bien sûr ‘bleu vigne’!

Vous souhaitez créer un jardin japonais zen ? Faites appel à un architecte paysagiste.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *